Un peu d’économie
Accueil du site > Mots-clés > Glossaire > Chômage naturel

Chômage naturel

C’est la conception libérale retenue par l’économiste américain Milton Friedman. Il s’agit du chômage qui s’établit normalement dans une économie lorsque le marché du travail fonctionne sans intervention conjoncturelle de l’État. Le taux naturel de chômage mesure donc la proportion d’actifs qui ne trouvent pas d’emplois dans les conditions normales de fonctionnement du système d’emploi. Ce chômage naturel est d’autant plus élevé que le marché du travail est plus rigide. L’analyse de Milton Friedman est une critique des politiques keynésiennes de relance visant à réduire le chômage. Selon Milton Friedman, les politiques keynésiennes de relance n’ont pas d’effet durables sur le chômage, elles sont en revanche toujours inflationnistes. On ne peut pas en effet, selon Milton Friedman réduire le chômage en dessous du taux de chômage naturel (à moins de modifier les structures du système d’emploi). Le taux de chômage naturel est donc le taux de chômage compatible avec le maintient du taux d’inflation souhaité. On dit que c’est un taux de chômage n’accélérant pas l’inflation : NAIRU (non accelerating inflation rate of unemployment).

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0